2639 Miles Day 3 « Mojave »

2639 Miles Day 3 « Mojave »

Day n°3 Santa Barbara-Lone Pine

Réveil de bonne heure et breakfast chez Garrett’s old fashion avec French toasts, pancakes, scrambled eggs et café à volonté, s’il vous plait! Service efficace et attentionné, un vrai petit dej dans une ambiance vintage sur des banquettes en skai pour un peu on se croirait dans Happy Days. On ressort de là le ventre à terre, ça nourrit le french toast, équivalent de notre pain perdu …mais au format américain.

Sur la route qui mène à Ventura, avec une magnifique côte parsemée de palmiers,  on se régale de voir des champs de citronniers et d’orangers…nous voilà donc arrêtés chez le producteur pour faire le plein d’oranges, d’amandes (dont La californie est le plus gros producteur au monde) et de citrons. On trace sur une route bordée sur notre gauche de champs d’éoliennes et de panneaux solaires (Chéri??!!!*) alors qu’à notre droite se trouve le désert de Mojave. Une route ponctuée tout du long par le célèbre Joshua Tree que U2 a si bien su mettre à l’honneur.

U2 et le Joshua tree ou Jesus tree

Nous pique niquons au cul de la voiture au milieu des grands espaces…comment vous dire ce qu’on ressent?.  Nous découvrons juste avant Lone Pine, le lac Owens, qui de loin ressemble à un lac salé asséché, sauf qu’on nous expliquera plus tard qu’il s’agit de Borax (les Etats Unis, dont le gisement le plus économiquement important est celui du désert de Mojave, sont avec la Turquie les deux plus grands producteurs de Bore avec la Turquie), un minéral à cristaux blancs exploité ici à la pelleteuse. Le bore est utilisé dans l’industrie du verre (plus de 50%), par exemple pour fabriquer le « Pyrex », les fibres optiques ou encore la laine de verre isolante, il sert aussi dans l’industrie des produits nettoyants (le bore joue souvent le rôle d’agent blanchissant), des produits ignifugeants, des émaux, et comme additif dans les engrais.

On arrive à l’hôtel situé à l’entrée de Lone Pine, elle même à l’entrée de la Death Valley avec une vue imprenable sur le mont Whitney (le plus haut des Etats-Unis, hors Alaska, avec ses 4421m). Et qu’est ce que je vois pas débarquer sur le parking??!!! 3 gros trucks conduits par des femmes, dont une american native à qui je demande si je peux photographier son engin. « Of course! » me dit-elle et vous pouvez même monter dedans! » Génial! Elle nous explique qu’elle conduit ces engins depuis 20 ans et qu’elle travaille depuis 6 mois sur le Lac Owens à charrier de la pierre et à faire des routes… »et vous aimez ça? » « I Love it! »

La dessus on aurait bien fait trempette dans la piscine pour se rafraichir mais elle n’ouvrait que le lendemain…pas de bol. Un petit tour en ville plus tard, où on découvre des rues décor de western, on finit la soirée à diner dans un restau-boutique où je découvre sur les murs en lambris des signatures gravées à la main d’acteurs plus ou moins connus, mais dont celle de Gary Cooper et Maureen O’Hara. J’apprends qu’à 15mn d’ici se trouve un lieu de tournage, les Alabama Hills,  tout s’explique.

4h15 et 265 miles plus tard, le lit m’appelle, demain debout 6h pour voir le levé du soleil.

  • www.exosun.net

Vous aimez cet article ? Alors recommandez le :


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles   (Il n'y a pas encore de vote)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *