Catégorie : Côté Pratique

Formalités administratives, usages, etc…

Top 3 des 3 premiers mois

Top 3 des 3 premiers mois

Vous devez vous dire mais pourquoi elle publie ça maintenant, ça fait 8 mois qu’elle est là bas??? Comment vous dire qu’on était un peu hors la loi…

  • LE PERMIS DE CONDUIRE

Une fois sur le territoire, vous avez 90 jours pour passer votre permis californien si vous n’êtes pas muni d’un permis international.

Vous vous rendez alors sur le site de DMV pour prendre connaissance des formalités.

Vous pourrez prendre directement rdv en ligne pour l’épreuve du code où 8 fautes sont autorisées sur 46 questions, pour l’obtenir. Le coût est modeste, soit 33$.

Il vous sera utile de télécharger l’appli DMV Genie pour vous entrainer à faire des tests en ligne et jauger votre capacité de réussite.

Une fois le code en poche, vous ressortez avec un petit papier (avec une date d’expiration) pour reprendre rdv auprès du DMV de votre choix pour passer cette épreuve de la conduite qui dure officiellement 20mn mais qui au final dure beaucoup plus longtemps au vu des formalités administratives et du temps d’attente.

Pour la petite Histoire, notre expérience du code:

Nous avons outrepassé nos droits, puisque nous avons passé le code au bout de 6 mois. Le truc c’est de ne pas se faire arrêter par la Police quand on est au volant sous peine de pouvoir se faire confisquer le véhicule (même si on a un permis français) et beaucoup plus….

  1. Attention ne pas allez forcément n’importe où passer votre code, les fonctionnaires des DMV ne sont pas tous aussi coopératifs les uns que les autres. La bonne réputation de la ville de Novato n’étant plus à faire, cette année ils ont du y voir passer une cargaison de français, on s’est tous passé le mot!
  2. Quand vous vous présentez le jour J, surtout n’oubliez aucun papier sous peine de devoir rentrer chez vous bredouille, soit: Passeport, 2 preuves de domicile, votre formulaire I94 à jour, pour les femmes une attestation de mariage, de quoi payer…et ça devrait être bon.
  3. Ensuite vous allez gentiment vous faire photographier et vous faites la queue pour passer dans le box pour faire votre test sur écran (quand ça marche!!! Pour nous tout était en panne, on est resté 2h30, et on a fini par faire des tests papier…l’avantage : que 36 questions/6fautes autorisées)
  4. De là si vous avez passé l’épreuve avec succès, vous repartez avec un petit papier qui vous donne le droit de passer à l’étape suivante: La conduite, ici appelée « Behind the wheel ». A vous de prendre rdv par téléphone ou en ligne sur le site DMV.

Le « Behind The Wheel Test »:

Dans la majorité des cas (sons de cloche différents d’un DMV à l’autre), quand vous venez avec votre voiture (à majorité automatique) au DMV, pour le test il vous faut être accompagné par une personne titulaire du permis californien et avoir tous les papiers du véhicule qui stipulent que c’est bien le votre. Si vous n’avez pas de voiture, vous pouvez faire comme dans notre cas, en louer une. Prenez toutes les assurances possibles, faire inscrire le ou les noms des intéressés (pas besoin de faire inscrire la personne dévouée, titulaire du permis, qui vous accompagne) sur le contrat de location et demandez une lettre d’autorisation auprès de l’agence de loc pour pouvoir passer l’épreuve avec le dit véhicule.

L’expérience est moins traumatisante qu’en France, l’inspecteur se présente par son prénom, vous de même, ce qui a le mérite de détendre l’atmosphère et c’est parti mon kiki. On commence par un petit contrôle de vos connaissances des gadgets de l’habitacle et des fameux « arm signals », sujet inconnu en France. Il y a effectivement quelques petites subtilités de conduite, rien de sorcier, comme les feux de l’autre côté de la route, la possibilité de pouvoir passer parfois au feu rouge pour pouvoir tourner à droite, bien marquer les stop,  l’importance du nombre de files d’où bien savoir se placer…etc

  • LE PERMIS DE TRAVAIL

Demander un permis de travail vous coutera aux environs de 300$ et 90 jours de délai pour l’obtenir….après à vous la vie active.

La Bloggeuse Paname to Bushwick (New Yorkaise d’adoption) explique très bien la procédure à suivre pas besoin d’en rajouter!

  • L’INSCRIPTION AU CONSULAT

Si vous voulez voter comme cette année pour les présidentielles et les législatives…à faire en ligne directement sur le site http://www.consulfrance-sanfrancisco.org et suivre la procédure.

Sur ce je vous laisse aux joies de l’administration américaine!

Vous aimez cet article ? Alors recommandez le :


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 out of 5)
Loading...

Le Big One

Le Big One

Avant d’arriver ici, personne n’a jamais entendu parlé du « Big One ». Le truc qui terrorise les enfants, surtout les premiers mois et qui reste malgré tout, tout le temps dans un coin de nos têtes …au cas où.

Le Big One, c’est le prochain GROS tremblement de terre, celui qui est annoncé à venir prochainement …mais quand ?

Rappelez-vous, il y a eu celui de 1906 magnitude 7.8, celui de 1989 magnitude 7.1, j’avais 15 ans et je me rappelle des images vues à la TV, notamment les routes effondrées les unes sur les autres, prenant au piège les véhicules…horreur. Et comme tout cycle qui se respecte, on attend gentiment avec une épée Damoclès au dessus de la tête que la prochaine terreur arrive.

Les enfants sont régulièrement entraînés dans les écoles, ils savent qu’il y a des règles à respecter, comme se protéger sous leur bureau, le maître doit toujours savoir où se trouve ses élèves, avoir une gourde d’eau dans ses affaires, etc. Ils reviennent à la maison avec pour consigne de dormir avec une paire de chaussures sous leur lit au cas où les fenêtres se briseraient, une tenue au cas où cela surviendrait la nuit et de l’eau…toujours avoir un stock d’eau. A défaut de se construire un bunker au fond du jardin, se prémunir du pire.

Vous pouvez même acheter votre kit de survie pour le prochain earth quake. Sur ce lien on prend soin de vous informer que les sismologues prévoient qu’il y a 93% de risque qu’un tremblement de terre de magnitude 6.7 (au moins) arrive avant 2037.

Quand certains achètent leur maison, ils pensent surtout à se mettre hors de portée d’un possible raz de marée…sur les hauteurs. Vous croyez qu’on est assez loin?

D’ailleurs, vous pouvez voir certains de ces panneaux « Tsunami evacuation route », le long de la N°1 quand vous descendez sur Santa Cruz ou ici en ville sur la route qui longe la marina comme pour vous rappeler que le danger rôde.

C’est ça quand tu dors le long de la faille de Saint Andréas, tu ne dors pas tranquille…Tu ne vis pas tout à fait tranquille, t’y penses et puis t’oublies puis t’y penses…

Ce week-end, ma fille de 10ans, alors que nous étions dans le métro: « Maman tu peux me promettre qu’on ne montra plus dans le métro jusqu’à ce qu’on rentre en France ». Impossible de faire cette promesse évidemment, « Pourquoi cette question? ». « Parce que s’il y a un tremblement de terre, le métro c’est vraiment dangereux! …heu où est ce qu’on serait en sécurité? ». « Bon alors, dans la rue je ne crois pas, avec tous ces fils qui pendent partout au dessus de nos têtes, sur une route suspendue ou un pont encore moins, sur la plage pas du tout, dans le Golden Gate parc impossible avec tous ces arbres…bah au beau milieu d’un stade de foot! »

C’est la face cachée du rêve californien, la peur du Big One.

 

 

 

 

Vous aimez cet article ? Alors recommandez le :


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles   (Il n'y a pas encore de vote)
Loading...

San Francisco Restaurant Week

San Francisco Restaurant Week

Quésaco?

Petit rappel de Jen.

Du 18 au 29 Janvier 2017 se déroule la semaine des restaurants de San Francisco. Environ 130 restaurants de tous horizons offrent un menu multi plats à prix fixe pour vous faire découvrir leur cuisine et leur passion. C’est pour vous l’occasion de goûter soit les plats fétiches du lieu ou d’autres plats proposés uniquement pour cette occasion et de faire ainsi connaissance avec de très bonnes adresses.

A vous les soirées à deux ou entre amis, vous avez 12 jours pour en profiter!

Le prix des menus pour le déjeuner s’échelonne entre 15 et 25$ pour 2 plats et pour le dîner entre 40 et 65$ pour un menu 3 plats.

Vous trouverez la liste des restaurants participants à cet évènement sur http://www.sfrestaurantweek.com

Dans les faits ça nous donne que Super Jen est allée nous tester l’enseigne :

THIRSTY BEER

Je sens que vous avez soif?! Ne vous inquiétez pas on y vient…

Dans le cadre de la SF RESTAURANT WEEK, THIRSTY BEER, restaurant de cuisine espagnole, propose pour le dîner un menu à 40$ (attention hors taxes*comme partout ici dans les boutiques, commerces, etc) comprenant 4 tapas et 4 verres de différentes bières pression. Ce qui donne à peu près ça …

Un peu de bière pour faire descendre

Ambiance agréable

Le tout noté 4/5 par Jen qui a trouvé les plats délicieux, a apprécié le rapport qualité/prix et le décor..c’est vrai que les tables rondes, c’est plutôt sympathique!

* A SAVOIR:

Rappelez vous qu’aux US vous devez ajouter vous même au bas des notes le montant du pourboire qui révèle aussi votre taux de satisfaction. Il faut savoir que le service est rarement compris et constitue la rémunération principale du serveur ou de la serveuse.
Les prix affichés sur les menus sont toujours indiqués hors taxes et hors pourboires. Il convient donc de laisser le fameux « tip » qui s’évalue entre 15 et 20% du montant de l’addition. Laisser moins de 15% — voire rien du tout — signifie que vous êtes très mécontent du service.

Avant de vous laisser entrain de baver sur l’écran, n’oubliez pas le petit Mémo de Jen: C’est la saison du Crabe en Californie

Merci Jen pour ce premier reportage, hâte de découvrir les suivants!

Bon appétit …

Vous aimez cet article ? Alors recommandez le :


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles   (Il n'y a pas encore de vote)
Loading...

Raccoon

Raccoon

Pour la petite histoire, je pensais à vous ce matin en rentrant à pied de l’école, et je me faisais pour la énième fois la remarque que l’on ne voit aucun chat déambuler dans les rues, ce au sens strict du terme et non comme le veut l’expression consacrée « y a pas un chat! ». Savez-vous pourquoi ?

Eh bien je vous le donne en mille…à cause des fameux raccoons autrement dit ratons laveurs, qui hantent les rues de San Francisco la nuit tombée. J’en ai vu un de mes propres yeux,  bien gros, sortant d’entre les maisons,  en rentrant à une heure tardive, ce à un bloc (expression purement américaine) de la maison. Une amie des filles, propriétaire d’un fameux matou, nous a expliqué que le sien avait réchappé plusieurs fois à la mort, car il s’était fait courser par une vilaine bête qui voulait le saigner.

Bref amoureux des chats, s’abstenir de les laisser se promener au grand air, gardez-les bien au chaud!

Le raccoon fait d’ailleurs parfois parler de lui dans des articles tel en Novembre 2015 alors qu’ils s’étaient attaqués à un couple et leurs chiens. Bref ces gentilles petites bêtes qui pillent les poubelles au moins aussi bien que les corbeaux, font parti du paysage local et télévisuel puisqu’on les retrouve dans la fameuse pub Geico assurance renommée.

Fin du sujet « Drôles de petites bêtes » pour aujourd’hui, affaire à suivre prochainement avec au choix les perroquets, les colibris, les coyotes, le lion de montagne ou  les requins blancs …j’aimerai bien éviter de croiser les trois derniers.

Si jamais vous avez vécu une expérience raccoonienne…n’hésitez pas à commenter!

Vous aimez cet article ? Alors recommandez le :


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles   (Il n'y a pas encore de vote)
Loading...

On The Run

On The Run

Vous aviez remarqué qu’il était grand temps que j’investisse dans une nouvelle paire de baskets?!

C’est chose faite, mais pour la petite histoire je vous recommanderai la boutique « On the Run ».

Voyant que je me tenais sérieusement à ma séance hebdomadaire de running, je me suis dis que je devais prendre le taureau par les cornes avant de m’abîmer le dos ou les genoux ou les deux avec ma paire de Nike as been! On the Run n’est pas une boutique lambda, vous avez un choix limité de chaussures et encore plus restreint une fois que le « vendeur-conseillé-pro du pied » a fait le tour de vos jolis petons. Parce que chez On the Run, vous n’achetez pas une chaussure parce qu’elle est jolie, d’ailleurs on vous fait gentiment comprendre que si vous venez pour ça, y a pleins d’autres boutiques qui se feront un plaisir de vous vendre n’importe quelle chaussure.

Chez On the Run on vous fait marcher pieds nus pour observer votre démarche, on vous regarde le pied sous toutes les coutures, dessous, dessus et on prend note des éventuelles anomalies et à partir de là seulement on vous conseille la chaussure adéquate, pour vous, dans 3 ou 4 marques différentes. Bref vous faites un achat intelligent parce qu’évidemment nous n’avons pas tous le même pied! Testé et approuvé, je cours désormais comme souffle le vent….

Parce que prendre son pied c’est important, n’est ce pas Véronique Peuchamiel, réflexologue plantaire???? Je vous invite à découvrir sur sa page nos pieds et  leurs pouvoirs magiques. Et pourquoi pas prochainement une petite séance en ligne avec quelques bons conseils?!

Vous aimez cet article ? Alors recommandez le :


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles   (Il n'y a pas encore de vote)
Loading...

Circulez à San Francisco en mode éco!

Circulez à San Francisco en mode éco!

CIRCULER

en mode ECOlogique et ECOnomique

MUNI:

Réseau Bus-Métro-Tram

Première chose à faire : télécharger l’application pour avoir toutes les lignes, trajets, horaires à portée de main.

2,50$ le ticket adulte, 1,25$ le ticket enfant jusqu’à 18 ans, validité 90min (…enfin l’heure indiquée sur le ticket quand vous l’achetez auprès du chauffeur, c’est parfois beaucoup plus large). Attention à toujours avoir l’appoint, le chauffeur ne fait pas la monnaie.

Pensez au Pass pour les touristes de passage et à l’abonnement pour les résidents, avec la Clipper Card (que vous pouvez acheter dans un Wallgreens par exemple et que vous chargez d’un certain montant à l’achat, ensuite à vous d’aller régulièrement sur le site en ligne pour la recharge ou de cocher la case recharge automatique dès que vous atteignez le seuil de 10$, c’est hyper pratique, vous n’avez plus à vous soucier de rien.

Quelques petits trucs quand vous êtes sur les quais ou que vous regardez votre application:

INBAND correspond aux sens de la ligne qui vous emmène dans le Centre « IN »

OUTBAND va donc vous sortir du centre ville soit « OUT »

Le cable car, c’est sympa une fois mais c’est vraiment pour les touristes et en plus ça coûte cher!

GETAROUND ou ZIPCAR:

Vous n’avez pas de voiture? Vous en avez besoin pour partir en week-end, aller faire les courses, vous pouvez louer celle du voisin, c’est le principe de la mutualisation intelligente. C’est ultra facile! le système (Téléchargez les appli) trouve la voiture la plus proche de chez vous ou du lieu où vous êtes et vous n’avez plus qu’à vous servir, les clés sont dessus! Les prix sont très raisonnables, assurance comprise. Aucun engagement ne vous sera demandé.

Notre expérience: Attention pour Getaround, le téléchargement de votre permis de conduire français demande au moins 48h, donc ne vous y prenez pas à la dernière minute, comme nous !

UBER :

Je sais que ça a fait un tollé en France, mais ici Uber, est partout et comme dirait mon Homme, Uber c’est: « Cheaper Faster Cleaner »

Cheaper parce que certaines courses sont beaucoup moins chères qu’en taxi

Faster parce que vous avez un véhicule à vos pieds parfois en moins de 5mn

Cleaner parce que vous pouvez faire du Uber pool …c’est à dire covoiturer ce que vous ne faites pas non plus quand vous prenez un taxi

Téléchargez l’appli (oui ici on est très appli, vous en avez l’utilité pour pas mal de choses), c’est toujours pratique. Sachez que certains Uber font cette activité à plein temps, alors que pour d’autres c’est un revenu d’appoint géré en temps voulu.

Allez, en voiture Simone!

 

Vous aimez cet article ? Alors recommandez le :


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles   (Il n'y a pas encore de vote)
Loading...

Top 3 des 3 Premières semaines à San Francisco

Top 3 des 3 Premières semaines à San Francisco

 

social-security

  • LE NUMERO DE SECURITE SOCIAL (Social Security Number) : le fameux shazam

Vous vous plaignez de l’administration française? Venez goûter aux joies de l’administration américaine!

Comment l’obtenir ?

Vous cherchez en ligne le centre le plus proche de chez vous, et muni de votre passeport, de votre formulaire I94 et de votre livret de famille pour les femmes qui devront être en capacité de prouver que vous êtes bien femme de…, vous vous rendrez sur place, prendrez votre ticket pour faire gentiment la queue (prévoyez un livre, j’ai du y aller 2 fois, soit 2 fois 1h30 d’attente) et attendre votre tour.

Pour les femmes, prenez garde à ce que ce soit votre nom de jeune fille qui apparaisse sur la carte de sécurités sociale, car circuler avec votre nom d’épouse crée quelques barrières, comme cela s’est déjà produit pour une personne souhaitant passer son permis de conduire qui s’est vu refuser le passage de l’épreuve du code car ce n’était pas le bon nom sur la carte (enfin pas celui qu’ils exigeaient!).

Délai d’obtention : au pire 6 semaines, si rien à la fin de se délai, vous êtes quitte pour y retourner.

Pourquoi l’obtenir?

Il vous servira pour trouver un job, passer le permis, pour ouvrir un credit account à la banque et bien d’autres choses.

 

 

banques

 

  • OUVRIR UN COMPTE EN BANQUE : autre laisser passer

Tout d’abord faire le choix de sa banque (Chase, Wells Fargo, etc), regardez bien aux frais!

Aux Etats unis il est important de pouvoir faire part de son CREDIT HISTORY* ou credit record, il s’agit de votre capacité à rembourser vos dettes !!!

Quelques subtilités :

La DEBIT CARD est une carte à paiement immédiat alors que la CREDIT CARD vous permet de payer chaque fin de mois vos achats sur facture émise par la banque, ce qui vous permet de constituer le fameux credit record.

Et les banques ne vous prêteront de l’argent que lorsque vous aurez acquis 6 mois à 1 an d‘ancienneté avec votre credit card soit dès lors qu’elles seront en mesure de juger votre capacité de remboursement.

Il est intéressant de faire le choix d’une VISA card, car certains magasins comme COSTCO (équivalent de notre Metro français qui présente tous les produits sur palette, vous y viendrez vite pour les produits courants), qui est très prisé pour faire des courses bon marché, n’accepte que la carte VISA…donc si pas de visa …pas d’achat.

 

chevrolet

  • ACHETER UNE VOITURE

    d’occasion…attention va falloir prévoir du cash !

La plupart des « expats » quand nous arrivons, louons une voiture, sauf que comme tout ici, la location a un prix. Donc dès que possible, plongez  sur un  site bien achalandé en voitures d’occasions : www.shift.com

Ultra pratique, vous avez droit à deux essais voiture par personne. Vous prenez rdv en ligne et on vous amène la voiture sur le pas de votre porte. Vous pouvez même la tester pendant 1 semaine moyennant caution.

Pour le règlement, une partie ou la totalité vous sera demandée en cash, et vous pourrez régler le reste par mensualités si vous êtes à même de fournir un « credit history » soit votre capacité à rembourser vos crédits.

Nb : il est plus difficile d’acheter en leasing (durée minimum de 2 ans) quand vous arrivez car vous ne possédez pas de credit history (voir plus bas), et le nombre de justificatifs demandés est loin de vous faciliter la vie

 

Rassurez-vous on se frotte tous aux mêmes (in)expériences, peut être avez-vous la votre à partager?

 

 

 

 

Vous aimez cet article ? Alors recommandez le :


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles   (Il n'y a pas encore de vote)
Loading...

3 Points Avant Départ à San Francisco

3 Points Avant Départ à San Francisco

  • LE LOGEMENT :

    Pour trouver une location, appartement ou condo, maison, meublé ou non, voire même pour acheter, je vous recommande www.zillow.com.
    Rappelez-vous que vous êtes dans une ville extrêmement chère, où vous pouvez trouver des maisons en location à 6000/7000$ mois hors charges et ce n’est pas hors de prix !
    Les quartiers les plus prisés sont ceux de Castro et Noé, commerçants, agréables à vivre et ensoleillés.

    Le petit bémol quand on vit sur SunSet District (nb: forte population asiatique), c’est que ce quartier est souvent dans le brouillard donc froid et humide, hors mis les mois de septembre & octobre. Mais il vous suffit de prendre le bus ou le métro pour vous rendre en centre ville (15mn) où vous retrouvez avec plaisir soleil et chaleur..Toutefois comme nous avons la chance de vivre dans Sunset, nous pouvons assister à des couchers de soleil à couper le souffle!!!

    Vous pouvez également faire des recherches sur www.craiglist.com équivalent de notre cher « Le Bon Coin »

    Enfin pour ceux qui auraient besoin de guide dans leurs recherches, vous pouvez faire appel à www.onceuponatown.com, une équipe de filles prêtes à vous faciliter la vie !

 

  • L’ASSURANCE SANTE :

    Un des points majeurs à solutionner avant départ. Les frais de santé étant très chers et non règlementés, mieux vaut prendre une bonne assurance.
    Ex : Pour l’école il nous a été nécessaire de faire valider une fiche concernant les vaccins obligatoires et de déterminer un médecin référent (doit appartenir au réseau de votre assureur). Il nous en a couté + de 300$ par enfant (ce n’est pas la majorité des cas), pour juste signer le papier et dire que tout était en ordre !!!! Donc vérifiez bien avant de partir que vous êtes à jour….et surtout renseignez-vous sur les tarifs pratiqués avant de vous rendre sur les lieux car une fois sur place personne n’est capable de vous dire combien vous allez payer à la sortie. Les tarifs peuvent allés du simple au quadrule selon le praticien, donc utilisez le bouche à oreille du réseau français.
    NB : les enfants de –  18 ans auront affaire à un Pediatric (la notion n’est pas la même que pour nos pédiatres Français), par ailleurs le « family doctor » ne traitent pas les enfants mais les adultes.

Si jamais vous voulez prendre le temps d’assister à un petit webinar sur le sujet de la santé,

connectez vous sur ce lien et accrochez vos ceintures!!!

https://app.webinarjam.net/login/25834/5f401b6379/0/live

 

  • L’ECOLE :

    Inscription à l’école française ou franco américaine ou américaine tout court (vive l’uniforme !)…à vous de voir.

    En ce qui nous concerne le choix a été fait d’inscrire les 3 girls de 17 (terminale =12th grade),15 (1ere= 11th grade) et 10 ans (CM2= 5th grade) au Lycée Français de SF pour une intégration en douceur et parce que nous sommes partis a priori pour une courte durée, nous souhaitions donc que leurs cours restent fidèles au programme français pour qu’elles puissent reprendre le cursus normal à notre retour en France.
    LFSF comprend 3 pôles : Ortega sur la 19th avenue (Sunset District) de la 6eme à la Terminal, Ashbury (Haight and Ashbury district) et Sausalito (de l’autre côté du Golden Bridge), de la maternelle jusqu’au CM2.
    Les enfants y parlent le français, suivent les cours en français, avec 6h de cours d’anglais par semaine pour le CM2. Intégration donc en douceur voire très en douceur. N’hésitez pas pour la pratique de la langue à inscrire votre enfant à des activités extra-scolaires en dehors du circuit de l’école pour que l’enfant puisse PRA-TI-QUER la langue.

    C’est le piège aussi pour nous entant qu’adulte puisque nous naviguons au coeur de la communauté française et avons donc une forte tendance à ne pas nous défaire de notre langue maternelle. Mais j’avoue qu’il est fort appréciable de se retrouver bien entourés à notre arrivée, tous que nous sommes à nous confronter aux aléas de nos installations.

  • Par ailleurs, les parents sont sollicités pour participer activement, bénévolement, à la vie de l’école (10heures de bénévolat demandés par famille), à l’association de parents d’élèves and so on…ce qui vous permettra très rapidement de faire du lien et d’avoir un pied dans la vie de l’école.
    Les places sont chères, comme le reste. A savoir que les frais de scolarité ne comprennent ni les fournitures, ni la cantine (prévoir une lunch box), ni la garderie, ni les loisirs/sports organisés depuis l’école et vous devrez également participer partiellement aux coûts des voyages scolaires…donc prévoyez une enveloppe « scolarité » plus que large. Vous serez également très sollicité pour soutenir financièrement telle ou telle manifestation ou évènement ou fonds.

    Je continuerai à nourrir cette page au fur et à mesure de mes avancements,

    en attendant si vous avez des questions sans réponse, peut être pourrai je tenter d’y répondre?

 

Vous aimez cet article ? Alors recommandez le :


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles   (Il n'y a pas encore de vote)
Loading...

Welcome in San Francisco!

Welcome in San Francisco!

 

Un mois que nous sommes arrivés là, et le fog a enfin laissé place au soleil…enfin presque…à nous l’été indien à Sunset District. Le quartier qui porte merveilleusement bien son nom puisque le soleil s’y couche dans l’Océan.

Sunset c’est le quartier à dominante asiatique, le quartier qui monte, parce que près de l’Océan, avec une facilité d’accès au Nord par le Golden Gate Bridge et au Sud pour se rendre dans la Silicon Valley. Des rues larges pour pouvoir garer sa voiture (très important!), des quartiers commerçants, Le Lycée français de San Francisco, Le Golden Park à deux pas…bref le seul bémol c’est le fameux brouillard.

quartier

Installation et intégration réussie pour tous avec des liens qui se créent notamment via le réseau français…il ne reste plus qu’à partir à la découverte des vrais américains, car il est très facile de ne parler que français toute la journée.

Par ailleurs, comme il faut sauver la planète, je circule à pied et en Muni, le réseau bus/Métro, désormais munie de ma Clipper card, je sillonne la ville. J’étais très étonnée les premiers jours de voir les 3/4 des personnes en baskets (hommes, femmes, enfants de tous âges, de toutes nationalités, de toute classe..la basket universelle) mais aujourd’hui je comprends pourquoi; A San Francisco, on marche, on monte et on descend !

Je vous laisse me suivre dans mes découvertes, lire les infos pratiques, apprécier mes créations et tout ce qui pimente notre vie depuis notre arrivée.

Et vous ? Qu’avez vous envie d’y découvrir???

A NOUS la Californie!!!

Vous aimez cet article ? Alors recommandez le :


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 out of 5)
Loading...