Catégorie : Les Sensitives

Thérapies parallèles et autres clés

La Fée des Pieds

La Fée des Pieds

Véronique Peuchamiel & La Réflexologie plantaire

Débuter dans l’enfance, en cherchant un sens à l’existence, et finir par dorloter des pieds, comme une réponse toute trouvée.

Un voyage ultra sensoriel, à travers le corps et l’âme, qui au mieux vous donnera des ailes et au pire vous offrira quelques minutes de calme. Répondre aux maux par les pieds, miroir de nos souffrances à dénouer, éléments de notre équilibre, qui nous lie à la terre et font de nous des hommes libres, de danser ou de ne rien faire. Indicateur de bonheur, de notre état intérieur, ils nous donnent à l’instant T un éclairage sur notre monde insondé. Carte miniature que nos pieds qui montrent ce dont notre corps est composé, lui si souvent bouleversé dans ce monde où la course est effrénée. Nos pieds aiment tant être bichonnés que sous l’effet d’être malaxés, ils envoient à travers nos membres des messages que votre inconscient va comprendre, et seront décryptés par vos organes malmenés. Ainsi au bout d’une heure, vous réaliserez avec douceur, tout le bien apporté par ce précieux cadeau à vos pieds.

Si vous venez avec une intention précise, entre nous il faut qu’on se le dise, il n’y pas de garantie que votre souhait se réalise. Le praticien usera de ses mains, de son savoir et aussi de son instinct, avec la ferme intention de vous faire du bien mais au bout du compte, c’est votre corps qui se conte et aura le dernier mot et vous jouera peut être un merveilleux coup de chapeau, tel le magicien peut vous surprendre avec un tour de main divin.

Peut être aurez vous seulement envie d’être comme à la plage, de vous allonger sur le rivage, une douce mélodie dans les oreilles avec quelqu’un qui vous fait des papouilles aux orteils. S’offrir un moment de Zénitude, s’isoler comme dans une bulle, pour un instant s’échapper du dehors et profiter d’un moment de réconfort sera pour cette fois votre ultime exigence et la réflexologie sera votre chance.

N’oubliez pas qu’il n’y a pas d’âge, pour apprendre à être sage et savoir s’écouter dès sortis du monde de bébé, suffit d’être disponible à recevoir, d’ouvrir ses portes à une autre histoire, avec comme voie d’entrée, sur votre plante, le toucher. Vous verrez que sous la voute, le lâcher prise vous envoute, qu’il y a d’autres hémisphères et que vos pieds peuvent vous porter loin de la terre.

Il n’est pas toujours nécessaire de s’exprimer, le praticien par son hypersensibilité, saura le chemin deviner, vos sens explorer et vos émotions apprécier. Une lecture comme dans un livre, un trésor qui se délivre. Libérer les tensions, n’est pas une vaine intention, c’est même nécessaire pour avancer dans la vie sans s’en faire.

 

Véronique a en cela quelque chose de magique, que par ses yeux bleus elle vous invite, dans son monde à entrer, pour vous laisser délicatement vous dévoiler. Femme de douceur, qui agit avec ses mains mais surtout avec son cœur, et la ferme volonté, sur votre parcours de vous aider. Née pour prendre soin, avec l’envie de répondre à vos besoins, et de faire des mains et des pieds, pour que le sourire vous puissiez retrouver.

Cette magicienne, par sa propre expérience et avec le recul sur ses propres souffrances, arrive parfois à débloquer des situations chez certaines qui paraissent tourner en rond. Bienveillance de cet être doué d’une grande sensibilité, qui par son empathie infinie, participe à la fécondité de femmes qui n’osaient plus espérer. Comme si elle détenait la clé, qui permettait de tout déverrouiller, en agissant en globalité sur des individus en quête d’équilibre perdu.

Bien sûr je l’ai testé moi-même, expérience vécue comme une condition extrême, pour vous partager ses mots afin qu’ils sonnent juste comme il faut. J’ai ressenti de l’apesanteur, comme délestée d’un poids du corps, une bien agréable sensation quand on rentre à la maison, et qu’on a laissé sur la table de massage les quelques tracas de passage. A nouveau mieux ancrée, au sol bien arrimée, pour faire face aux aléas de l’existence, jusqu’à la prochaine séance, avec l’étrange émotion, que via cet espace de déconnexion, d’en avoir appris un peu plus sur qui je suis, me faisant réaliser un pas de plus vers l’infini.

Ce que je peux vous conseiller, c’est de ne laisser vos craintes chatouilleuses vous décourager, de vous décomplexer de la beauté de vos pieds, et vous passerez un moment dont vous me reparlerez. Une expérience à faire avant d’être genou à terre, par anticipation en écoutant ce que vous chante votre raison. Libérons nos tensions! Avec la fée des pieds qui saura nous écouter.

A défaut de baguette magique, je vous dirais juste d’aller voir Véronique ♥

Suivez le chemin…

 

 

♥♥♥

Véronique Peuchamiel

102 Route de Léognan

33140 Villenave-d’Ornon

Site web : www.reflexologie-plantaire-bordeaux.com

Vous aimez cet article ? Alors recommandez le :


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 out of 5)
Loading...

Love is in the hair

Love is in the hair

Mariette & La coupe énergétique

Je vous avais évoqué dans Femme Sauvage mon expérience de la coupe énergétique, comme un moyen de découvrir celle que je suis à coeur. Etrangement  je réalise que je suis toujours allée vers la coupe énergétique à des tournants de ma vie, à des moments « clés » (ex: changement d’orientation professionnelle, retour des us). C’est donc naturellement que j’ai eu l’envie de creuser le sujet, d’aller à la rencontre d’une praticienne (et pas n’importe laquelle!), et je vous dévoile notre échange comme je vous offrirai un joli bouquet de fleurs.

Rien que le prénom, Mariette, me transporte dans la nature, il a quelque chose de champêtre, il respire la verdure. J’ai rencontré Mariette à l’Anti Café, endroit de bordeaux au concept nouveau, où l’on ne paie pas son thé mais le temps passé à boire à volonté. Me voilà assise devant une jolie brune aux yeux bleus qui ne comptent pas pour des prunes. Je plonge donc avec curiosité dans le sujet, et demande à Mariette qu’elle nous explique après ses 6 ans de pratique: « Dis moi, c’est quoi une coupe énergétique? »

La coupe énergétique est une technique de coupe particulière, créée par Rémi Portrait, personnage visionnaire et novateur qui a de tout temps pratiqué la coupe au rasoir, technique de la vieille école et il s’initia à un moment de sa vie au shiatsu qui lui offrit une parenthèse dans sa vie de coiffeur. C’est lors de cette formation en médecine chinoise qu’il fait le lien entre les méridiens de la tête, les cheveux et cette médecine orientale, mettant en évidence le lien corps-esprit. Un parcours sans doute prédestiné pour cet homme qui n’a jamais su utiliser le ciseau et qui a transcendé le geste en lui insufflant un nouvel esprit, et fit de sa lame une forme de thérapie.

Dans cette approche, le crane se scinde en deux parties représentant le féminin et le masculin, avec différentes zones liées à différentes périodes de notre vie telle l’enfance et l’action de couper les mèches sur chaque zone induit un ressenti et au client et au praticien qui ne percevront pas les mêmes choses. Cette mise à nu invite l individu à être de plus en plus lui même, en le dépouillant peu à peu de ses vieilles peaux…une véritable mue.

Rémi Portrait parle de la coupe au rasoir, comme d’une douce mélodie, où le cheveu serait la corde et la lame l’archet, et où chaque passage de la lame émet une vibration qui agit sur les cellules du corps, l’inconscient, et que sais je encore. Comme toute musique cette vibration agit en nous en créant des émotions oscillant entre joie et peine, en fonction de notre état du moment.

La coupe énergétique est arrivée sur mon chemin alors que je cherchais dans mon métier une profondeur, une forme plus holistique de ma pratique. Je pratiquais les couleurs végétales, ce que je fais toujours et j’adorais apporter du bien être, faire des massages de tête qui étaient alors très demandés. C’est sur les conseils d’une cliente praticienne en soins énergétiques que je me suis aventurée à découvrir cette curiosité. En l’expérimentant moi même j’ai pu ressentir qu’il se passait quelque chose au delà de la coupe et voir les effets sur mon cheveux qui avait gagné en vigueur, c’était suffisant pour attiser ma curiosité, le déclic pour me former.

Les sensations peuvent être agréables mais il faut l’avouer cette technique permet d’aller en profondeur, et certaines praticiennes pensent que coupe après coupe c’est comme si l’on enlevait des couches de protection et il se peut qu’allant au coeur, on réveille parfois des douleurs enfouies, cachées qui ne demandent qu’à être libérées. De mon côté je pense qu’il n’y a pas de règle, en fonction de ce que l’on traverse dans sa vie au moment de la coupe, chacun sera réceptif de différentes façons.

Nous sommes une centaine de praticiens en France (et quelques personnes en Allemagne, Suisse, Belgique, à la Réunion et au Canada) tous initiés par Rémi Portrait, l’homme ayant du mal à transmettre son bébé, nous ne savons pas quel sera l’avenir de la coiffure énergétique en terme d’apprentissage, sans doute faudra-t-il qu’il émerge de ses élèves.

Les clients qui s’adressent à nous viennent non pas pour régler des problèmes qui relèveraient du domaine de l’inconscient mais parce qu’ils ont des problèmes physiologiques de chute de cheveux ou de cheveux trop fins et bien souvent alors que je leur explique le lien corps/émotion, elles font la relation avec leur état intérieur, leur santé morale, l’exception étant les causes d’origine médicale (chimio, carences..). Au final en venant pour un problème de cheveux, elles soignent aussi leur bien être, et en étant juste présente en oreille attentive,  je participe également à l’aspect guérisseur. Bien que j’ai une clientèle à majorité féminine, des hommes aussi se présentent au salon, la seule contrainte c’est que je puisse couper à minima 1à2cm de longueur pour pratiquer la coupe énergétique.

Je pars du principe que le rendez-vous choisi arrive toujours au juste moment, même s’il a du être reporté pour x raisons, c’est qu’il y avait un chemin à faire avant de bénéficier de la coupe. Si l’on devait faire les coupes en fonction des lunes, on ne serait pas dans une forme de lâcher prise, on resterait dans une certaine volonté de maîtriser, c’est pour cela que je ne m’y intéresse pas plus que cela, je me dis que tout est juste, et que le moment est toujours le bon quel qu’il en soit. Les coupes sont parfois de vrais révélateurs, il arrive que certain(e)s à l’issue de la coupe prennent des décisions radicales dans leur vie.

 

Dans la loi des 5 éléments en médecine chinoise, le métal correspond à la saison de l’automne qui est reliée à tout ce qui a trait au deuil et à la tristesse, et symboliquement la lame (le métal) tant dans le fond que dans la forme est là pour trancher, pour couper pour que le deuil se fasse et aller vers la mort de ce qui s’achève en soi (l’hiver) pour ensuite renaître au printemps. On participe ainsi au changement et à une libération de la personne.

Les personnes arrivent souvent à la coupe énergétique par le biais des colorations végétales mais aussi parce que je donne parfois en Automne/hiver, dans mon salon Art et Nature, des conférences adressées à mes clients qui peuvent y convier une personne de leur choix. L’aspect humain c’est ce qui me plait le plus dans la coiffure aujourd’hui avant j’étais axée plus sur l’aspect créatif, maintenant je choisis une autre façon d’embellir via l’aspect vibratoire et dans l’accueil de l’autre dans ce qu’il est sans aucun jugement. Ce qu’il y a par ailleurs d’extraordinaire, c’est que la gestuelle de coupe correspond à une ouverture du coeur, tout est beau dans cette pratique.

Je suis dans l’accompagnement et dans l’amour dans les mots, j’accueille sans jugement, et c’est un vrai bonheur réciproque. C’est ma propre histoire qui est vecteur de compréhension. Je suis là pour aider, accompagner la personne pour qu’elle décèle son besoin du moment que ce soit de la reconnaissance ou du temps.

Petite anecdote en passant : La coupe à la garçonne (ça c’est pour bibi!), est une affirmation de soi, la nuque correspond à qui l’on est vraiment et la dégager c’est se mettre à nu, en dévoilant plus notre aspect yang, masculin, une énergie qui est plus dans l’action, la concrétisation des idées, le feu, une énergie constructrice. A contrario laisser pousser ses cheveux correspond à plus de ying donc de féminité, de créativité, de sensibilité, de lenteur, c’est l’énergie du ventre.

♥♥♥

En attendant de retrouver Mariette qui rêve d’exercer en pleine nature, son rêve, je vous invite à oser la coupe énergétique comme un révélateur de votre beauté intérieure…. allez arrêtez de tergiverser, tranchez! essayez ne serait ce qu’une fois et dites moi ce que vous en aurez pensé et si vous avez déjà testé c’est le moment de nous raconter.

Merci Mille fois de ta générosité Mariette♥

 

nb:

Salon Art et Nature, 59 Cours Pasteur, 33000 BORDEAUX – Tél : 05.56.91.43.93 – Email : mariette.art.nature@gmail.com

Pour trouver un salon de coiffure licencié en France ou à l’étranger http://www.remi-portrait.com

Vous aimez cet article ? Alors recommandez le :


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 out of 5)
Loading...