Champagne!

Champagne!

Voilà an other super Jen’s plan! (nb: C’est du franglais c’est comme ça qu’on parle entre franco-américaines)

Aujourd’hui malgré que le soleil ne soit pas spécialement au rendez-vous, nous sommes allées mettre quelques bubbles dans nos vies…faut que ça pétille! Il n’en fallait pas plus aux quatre mousquetaires Non desperate Housewives pour atterrir au Domaine Carneros, producteur de Champagne made in Napa Valley mais d’après le savoir français…of course!.

Fondé par la famille Taittinger en 1987, le domaine a su retranscrire l’esprit du Champagne français en Californie. Le vignoble s’étend aujourd’hui sur plus de 140 hectares, dont 90 environ sont consacrés au Pinot Noir et 50 au Chardonnay.  Le bâtiment est inspiré du Domaine de la Marquetterie propriété Taittingé, située en Champagne.

Nous sommes accueillies pour ce tour guidé de 90 mn par Jana, dynamique, pétillante (elle aussi!), pleine d’humour et au débit qui assoiffe, ça tombe bien on est là pour gouter. Nous voilà parties, coupe à la main, remplie d’une première cuvée Estate Brut 2012 pour faire connaissance des lieux et sortir au grand air découvrir les fameux pieds enchanteurs.

Après quoi, nous retournons à l’intérieur pour une deuxième cuvée, le temps d’admirer les cuves de fermentation et pour Jana de nous expliquer tout le processus. Nous retiendrons de l’histoire… »Big Bubbles, Big troubles, Big headshakes »

Nous descendons dans le ventre du domaine qui nous dévoile la salle où sont « remuées » les bouteilles mécaniquement et le process pour enlever la levure (Yeast dans le speech) ou dépôt, par congélation du goulot où elle/il se dépose, le tout est expulsé au décapsulage par la pression qui éjecte le glaçon et le dépôt en question. Une vidéo nous dévoile en détail le processus avec des slow motions étonnants. Sur ce nous voilà avec une nouvelle coupe de « Le Rêve » Blanc de Blancs 2009 à la main, au doux nom français et à la bulle délicate et fine….le summum (avec le prix qui va avec!).

Jana nous apprend alors comment « bien » ouvrir une bouteille de champagne sans devoir refaire le plafond défoncé par le bouchon en liège, lécher la mousse pleine de C02 qui dégouline du goulot (pas bien!) et la garder une semaine au réfrigérateur …pétillante. Invitez moi je vous montrerai comment faire en live, c’est trop long à décrire 😉

Elle nous donne une astuce appelée « 20 minutes » (en anglais dans le speech), celle qui recommande de sortir une bouteille de blanc du fridge 20mn avant de la servir et d’y mettre une bouteille de rouge 20mn avant de la servir. Enfin, selon elle (ou les moeurs américaines?), la meilleure façon de déguster du Champagne c’est avec du salé…Rien de mieux qu’un Champagne-Frites!!! Are you sure???

Nous voilà devant une belle promesse de 750ml de bonheur. Après une dernière dégustation de Pinot Noir The Famous Gate 2014, accompagnée cette fois de fruits secs, fromage et crakers à la pistache, on finit pour le fun sur un Vermeil demi sec 2012.  Je repars avec une bouteille sous le bras pour mon bientôt Birthday…je le vaux bien non?

Ne vous y trompez pas cher lecteur, on fait tout ça pour vous, je prends mon « job » très à coeur, celui de vous faire découvrir la belle Californie et j’espère vous satisfaire autant que j’y prends plaisir 🙂

Merci les filles, merci Jana & Merci Jen….AGAIN♥

Wine is constant proof that God loves us and loves to see us happy. Benjamin Franklin

 

ps: j’oubliais…une petite pensée pour toi ma chère belle-soeur, champagne addict assumée!

Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *