Destination Le Touquet Paris Plage

Destination Le Touquet Paris Plage

3 nuits dans le nord

Je n’avais jamais été au delà d’Honfleur…c’est chose faite ou comment profiter d’une « escapade » de 900kms pour visiter un bout de la Haute Normandie et du Pas de Calais.

Nous avons quitté l’autoroute pour déjeuner à la Flotille aux bords des célèbres falaises d’Etretat que nous avons découvertes sous la pluie… « singing in the rain ». Pause repas agrémentée de moules frites of course, devant l’âtre immense de la cheminée qui crépite pour faire cuire de bonnes grillades par ce temps breton…réconfort!

Puis avons longé la côte jusqu’à Dieppe où je voulais faire étape pour absolument découvrir l’enseigne Gris D’oranger, une nana qui comme moi relooke les meubles mais avec des peintures à la craie de la marque anglaise Annie Sloan (pour ne pas lui faire de pub!). Accueil chaleureux, lieu plein de charme, où se mêlent meubles chinés, relookés et autres belles trouvailles…Joie!

C’est en continuant notre route vers le nord que nous avons découvert les merveilleux paysages de la Baie de Somme et son petit bijou nommé Le Crotoy, avant d’atteindre le fameux Le Touquet Paris Plage…Emerveillement!

 

Le Touquet porte bien son nom, lieu à forte concentration parisienne, où le citadin vient chercher ici, son grain de sable, sa bouffée d’iode et son air de vacances…Bonheur!

Repartir à peine 72h plus tard, en passant par Rouen, sans oublier d’aller se sustenter au pied de la cathédrale, chez Dame Cakes, petit cocon gourmand, où des mets délicieux vous sont servis dans une vaisselle raffinée…anglaise et avec le sourire….Délice!

 

Petite étape à mi chemin chez Colette pour couper les kilomètres et dormir dans la belle région du Perche à St Fulgent des Ormes. Accueil paysan où sérénité rime avec respect de l’environnement et une conscience élevée que le monde doit changer. Une nuit parfaite dans de vieux draps tissés en coton, toilettes sèches, murs en chanvre, tomette de la région, poules, moutons et potager pour mieux nous régaler. Découverte de Bellême et tomber sous le charme de La Perrière, ex fief de Chantal Thomass. Comme quoi on peut vendre des petites culottes à l’international et venir se perdre au fin fond du Perche …Charme!

 

Prendre un copieux petit déjeuner avec des confitures et du pain faits maison (Merci Colette!), reprendre la route, déjeuner dans un resto ouvrier à Yvre l’Eveque, à deux pas du Mans….rillettes aux rendez-vous avec les champignons à la grecque de mon enfance et rentrer à la maison avec l’immense satisfaction d’avoir tant vadrouillé.

Je vous souhaite de vous régaler de ces délicieux paysages….Bon Appétit!!

Vous aimez cet article ? Alors recommandez le :


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles   (Il n'y a pas encore de vote)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *