L’énergie vitale

L’énergie vitale

 Nourrir le dragon

Il est là juste derrière moi, il attend, je sens le danger imminent. Il jaillit sous la forme d’un dragon de komodo,  réputé pour sa férocité et sa capacité de prédateur. Je sais ce qu’il attend de moi, de la nourriture. Là, seule avec ma pauvre assiette en carton, je cherche de quoi le sustenter et je sais pertinemment que la menace est latente, qu’il me faut absolument trouver de quoi le rassasier, mon instinct me laisse présager la pire des finalités.

Songe du 27.03.2017

Nourrir le dragon, c’est nourrir ses espérances, ses envies, sa créativité, ses rêves. Ne pas accorder de place à cette puissante énergie, c’est se faire dévorer par la maladie, la tristesse, se dessécher de l’intérieur, éteindre la flamme…celle qui fait briller notre âme.

Nourrir le dragon, c’est l’essence même de notre existence, comme s’hydrater et sentir la fraîcheur de l’eau circuler sous la peau, c’est se sentir intimement vivant, brûler d’une chaleur douce et offrir un visage rayonnant.

Nourrir le dragon, animal si puissant, que lorsque qu’on lui donne à manger quotidiennement, il nous protège de tous les maux, comme le plus fidèle des animaux. Il est le pire ennemi et notre meilleur ami, celui qui nous accompagne toute notre vie.

Nourrir le dragon, n’est pas un fardeau, c’est un subtil cadeau. C’est la bulle sacrée que l’on saura s’accorder, le moment suspendu qu’on aura tant attendu. Moment béni entre vous et lui, rencontre en présence, intense, pleinement habitée pour que la moindre de vos cellules en ressorte rassasiée.

Nourrir le dragon, symbole de force et de bonne fortune, qui a le pouvoir de vous envoyer sur la lune, si tant est qu’on lui accorde plus que des secondes. Il a besoin de matière, il a besoin de bonnes chaires, de la qualité, suffisamment en quantité. Offrez lui le meilleur de vous même, ce qui vous fait vibrer, ce qui vous rend enjoué, empli de ce bonheur la, jamais il ne vous dévorera.

Alors n’oubliez pas d’aller le nourrir …de ce pas.♥

Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *