Opération 0 déchet

Opération 0 déchet

Aude & Coquelic’Od

Je l’ai rencontrée aux Petites Pépites à St André de Cubzac, boutique de créateurs avec une 30aine d’exposants, où Aude effectuait sa permanence.

Ex parisienne devenue girondine, ex punk devenue Pin up tatouée, ex infirmière devenue prof, couturière à ses heures pour qui la danse sert d’exutoire, « Mlle 100millevolts » se laisse dicter sa vie au rythme de ses envies et prend les virages que celle-ci lui impose. Surtout, surtout, ne lui demander pas de se poser, vous la feriez paniquer!

La couture est arrivée par nécessité, d’abord pour faire des costumes puis pour ses robes de pin up (parce que ça coute cher!!!), ce grâce à sa chère maman qui avait eu la bonne idée de lui léguer quelques rudiments. L’écologie par conviction, « J’ai toujours fait attention à éteindre les lumières, chauffer peu « , le reste est arrivé au fil du temps naturellement.

Miss Coquelic’od (son nom de danseuse burlesque) traque le moindre bout de tissu du Relais de Gironde et troque avec les copines de créa couture pour obtenir leurs chutes. Entre ses mains rien ne se perd, le tissu devient collier, lingettes lavables, serviettes de table, sac à cake, essuie tout, sac à vrac, et même papier toilette!! si, si…

En bonne suite logique, la Miss s’est créé un atelier dans une caravane, repeinte en rose…on est girly ou ne l’est pas ?!

Maman de deux enfants, elle utilise TOUT ce qu’elle fabrique au quotidien et les ados adoptent la green attitude par habitude!

Et pendant qu’elle se bat avec ses maladies auto immunes qui lui font régulièrement des croches pieds et l’empêche de gambader, elle se prend à rêver à créer des évènements 100% écolo, car il en faut plus à cette amoureuse  de la vie pour l’empêcher de profiter.

Sa philosophie :  » Allez à l’essentiel, inutile de s’encombrer, faites ce que vous aimez »

Une interview entre deux tasses de thé qui s’est terminée à jouer à Blanc Mangé Coco… attention interdit au – de 18 ans ;).

Merci Aude de ton accueil…vitaminé♥


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *