Parle à ton âme

Parle à ton âme

Déracine tes croyances

Je suis la fille de la terre, du soleil, de l’eau et du vent,  façonnée par le temps. Challengée par la vie, le flot qui me traverse, cette belle énergie me déchire et me bouscule, pour que pas après pas je laisse tomber mes peaux, ces vieux manteaux,  tricotés par mes soins, beaucoup trop lourds à porter qui me protégeaient de tout, de rien, du moi serein et m’ont tenue si chaud alors que dehors il faisait grand beau. Parce que le monde est tel qu’on veut bien le voir, magnifiquement beau ou gris de nos peurs et de nos désespoirs.

Et jour après jour je m’avance, un peu plus nue,  encore plus près de mon essence, alors que je descends un peu plus bas vers l’origine, un lieu qui n’a rien à voir avec une abîme, le monde en mon centre se fait quiétude, enfin je lâche mes anciennes habitudes.

Ancrée un peu plus dans cet espace illimité que dans mon enfance j’avais si peur de côtoyer, cet infini que je découvre enfin aujourd’hui me ravit. Mes racines vont chercher encore plus loin la lumière et continuent de fouiller inlassablement la terre, et plus mes racines sont profondes plus le divin trace en mon être une ouverture vers un délicieux futur qui se dessine au présent dans chaque seconde que je vibre intensément et véritablement .

Dans ce monde invisible, si je veux bien faire qu’UN, l’univers me montre le chemin. Si je cesse de me leurrer, si je m’applique à agir en toute honnêteté envers moi même, alors je m’aligne, je m’aligne avec tous les mondes, et tous alors me répondent. Dans ce champ immensément grand, tous mes souhaits peuvent prendre source, tous mes mots trouvent un écho, et tous mes pas résonnent et se posent exactement comme par enchantement, la joie alors tourbillonne.

Dans cette magie universelle, que je touche du doigt telle une pucelle, je m’émerveille de tant de beauté, le coeur rempli d’une onde d’amour à diffuser. C’est alors que tel un soleil, de ma grande puissance je brille et j’étincelle du bonheur d’ETRE, habitée par une énergie qui jamais ne se tarie.

Derrière ces mots peut être un peu trop hauts, perchés diraient certains non initiés, se cache le conseil ultime, « Ouvre ton coeur, Parle à ton âme & déracine tes croyances » et ta vie te fera un cadeau sublime.

Joyeux Noël …avec un peu d’avance

PS: non initié : qui ne parle pas avec tous les mondes

Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *