2639 Miles Day 2 « Mission »

2639 Miles Day 2 « Mission »

Day n°2  Cayucos -Santa Barbara

Qui me dira pourquoi… on a voulu aller jusque là ? (en référence au fameux générique du soap opéra de mon adolescence qui aura eu le mérite de me faire découvrir la jolie Robin Wright ex Penn)…

Après un bon petit déjeuner où j’ai fait causette avec un américain, nous voilà sur ses conseils à prendre la direction de San Luis Obispo pour visiter la Mission qui s’y trouve, ça tombe bien c’est le dimanche de Pâques! Avant de partir bien évidemment petit tour dans Cayucos, charmant petit village de bord de mer, avec sa magnifique vue sur Moro Bay, son ponton et ses chiens « commère ».

On voulait passer par Moro Bay et Los Osos Valley road mais comme je me suis trompée de route :)….non seulement on a raté Moro bay mais nous sommes allés plus loin qu’Obispo donc on a du revenir sur nos pas…ça se passe comme ça quand on croit qu’on peut naviguer sans gps 😉 !

Une fois à Obispo impossible de rentrer dans l’église de la Mission bondée dont les fervents se retrouvent à inonder le parvis extérieur. Sachez qu’il y a 21 Missions espagnoles de Sonoma à San Diego qui égrainent El Camino Real (chemin Royal). Toutes à une journée à cheval les unes des autres, elles représentaient un lieu de refuge pour se reposer et se mettre à l’abri des brigands. En attendant nous voilà partis visiter le History Center qui fait à la fois librairie et musée et nous en apprend un peu plus sur le sort des Japonais qui ont vécu dans la région.

En sortant je manque de m’affaler sur le trottoir en ratant une marche et voilà qu’on retombe sur un américain (sont partout!), qui attiré par notre doux accent français se met à nous faire la causette (encore…), ça tombe bien c’est un ex-ranger de la Death Valley! Me voilà donc partie à lui demander des conseils pour nos visites futures. Après quoi on se fait enfin un petit tour de la Mission et de la rue principale Higuera st où je suis tombée en extase (c’est pas vraiment le mot) devant une ruelle dont les murs sont tapissés de chewing-gums usagés (beurk!), attirant la curiosité des touristes.

On se retrouve à pique niquer les fesses dans le sable vers Oceano campground Pismo Beach et quelle n’est pas notre surprise de voir cette magnifique plage envahie par toutes sortes de 4×4, trucks, jeep, camping car, quads, buggy, véhicules aliens, qui paient 30$ l’entrée pour s’installer les roues sur le sable fin, sortir table, chaises, bbq et cie. Un défilé permanent, bref un vrai show…à l’américaine!

On repart gentiment direction Santa Barbara où nous prenons possession de notre chambre après avant d’aller découvrir la grande rue principale qui mène jusqu’à la jetée et s’avaler une bonne pizza bien méritée. Vu le format xxl, on est tous repartis avec notre doggy bag sous le bras (faut vraiment qu’on prenne l’habitude en France!). Je crois que je sais ce qu’on mange au lunch demain.

Bilan du jour : 2h de route, 112 Miles….hâte de voir la suite 🙂

 A vue d’oeil, pas de mal de vivre à Santa Barbara, nous aurait-on menti?

Vous aimez cet article ? Alors recommandez le :


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles   (Il n'y a pas encore de vote)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *