Étiquette : 2020

La complétude

La complétude

ou Matérialiser son soi

La complétude c’est ce sentiment précieux de ne plus être un être bancal, avec des manques, inachevé, avec des creux immenses à combler, des vides à remplir.

La complétude c’est choisir d’explorer et de vivre toutes les facettes de sa personne en vérité, de manière authentique et assumée.

C’est Etre, sans peur du jugement, jusqu’au bout des doigts, jusqu’au bout de soi.

La complétude c’est être UN. C’est matérialiser dans notre monde réel l’être que nous sommes dans les profondeurs, mettre au jour toutes les parties d’un tout, ombres et lumières…vibrer le tout.

La complétude, c’est comme avoir assemblé tous les éléments d’un puzzle.

C’est assembler les contraires. Vivre dans un monde matériel et accueillir l’invisible. C’est avancer dans ce monde de cartésiens et faire de la spiritualité un chemin. Tout et son contraire parce que tout marche de paire.

Aujourd’hui alors que j’ai trouvé toutes les pièces, je n’ai plus qu’à les assembler. Les polir un peu pour qu’elles s’épousent parfaitement, retailler celles qui prennent trop de place et trouver le juste équilibre, l’harmonie.

C’est accepter d’être en silence quand le silence est nécessaire, c’est accueillir l’agitation de l’ébullition créative quand elle nait au creux de mon ventre, c’est se réjouir du vide et se délecter du plein en cherchant perpétuellement l’endroit juste pour moi, entre le trop et le pas assez.

Il y a des chemins que l’on choisit et il y a ceux qui s’imposent à vous, où la vie vous pousse sans aucune forme possible de retranchement parce que c’est l’endroit où vous devez être, parce que c’est la juste place qui vous attend, parce que c’est la vie qui vous tend la main et vous montre avec de gros panneaux indicateurs que c’est la voie de votre coeur.

C’est un challenge ultime d’oser faire le pas vers soi, de s’accueillir avec bienveillance. Je souhaite à chacun de vibrer de tout son être du plus profond de son âme, de renouer avec ses ancêtres et de s’ouvrir à une nouvelle trame.

Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?