Étiquette : purification

La Sauge Blanche

La Sauge Blanche

TRIBAL

Avec mon Henné sur la main, dessin de peau qui m’emmène en pays marocain, je me sens telle une femme cheyenne munie de mon bâton de sauge blanche de Californie (Salvia apiana) pour purifier la vie. Tribale, je renoue avec mon essence animale, je me fais femme de toutes les couleurs, sans aucune frontière mais avec de réelles valeurs, qui s’ancrent dans la tradition de multiple façons.

J’entends parler depuis quelques temps de l’utilisation de la sauge blanche amérindienne pour purifier les intérieurs, renouveler l’air et éloigner les énergies négatives et l’idée a fini par germer dans mon esprit de vouloir expérimenter. Comme si mon voeu avait été entendu, Marie de L’Herboristerie Moderne de Monsieur Yves Moreau, heureux repreneur, à Perpignan, me contacte suite à une visite sur mon blog pour me proposer de tester quelques uns de leurs produits.

En bonne curieuse que je suis, il n’en fallait pas plus pour que j’aille à la découverte de leur site, voir si j’étais en cohérence avec leur éthique. Je tombe sous le charme du vécu de l’herboristerie dont l’histoire remonte à 1905, rien qu’à lire j’ai l’impression de sentir les bonnes vieilles odeurs de l’ancien, univers chargé du passé précieux qu’il contient. Une enseigne qui a défié le temps en misant sur le bon sens et la qualité, qui a fait de Dame Nature son principal allié et fait aujourd’hui le bonheur, de tous les catalans et de toutes personnes bien renseignées.

Le site propose tout un éventail de thés, plantes en vrac, macérats, huiles, etc, mais ayant fait une petite formation en Aromathérapie, je suis allée jeter un oeil sur les Huiles essentielles bio chemotypées*. J’ai pu constater que les précautions d’emploi étaient bien notées (ex: Une femme enceinte ne doit absolument pas être en contact avec l’HE de Menthe Poivrée), on y trouve par ailleurs tous les éléments essentiels à savoir : Le nom vernaculaire, la dénomination scientifique latine, le procédé d’extraction et l’origine et autre bonne surprise, on trouve tout un tas de judicieux conseils pour l’utilisation de chacune des HE.

On trouve également sur la page d’accueil le carnet « les conseils de l’Herboriste » abordant différents sujets allant de « Comment améliorer sa circulation » à des astuces pour mieux vivre le parfois difficile passage de l’adolescence. Bref je trouve la chose plutôt bien faite, copieusement renseignée et pleine de précieuses informations. C’est alors que je tombe nez à nez avec la Sauge Blanche de Californie, ce fût donc l’un des produits choisis (j’ai aussi pris de l’Aubier de tilleul sauvage mais ce sera un autre sujet ;)!).

72h plus tard me voilà avec mon bâton d’encens à la main, bien décidée à chasser les démons et à me transformer en sorcière (A ce stade là je n’avais pas encore inhalé la fumée 🙂 ). Comme j’avais envie de faire les choses bien, c’est à dire à fond, en mode bien imprégnée, et que je sentais en moi monter comme l’envie de me reconnectée avec l’année écoulée, je suis allée chercher mon cd de chants Navajo ramené de Monument Valley pour me mettre en condition et appeler tous les esprits amérindiens à me donner la main pour cette première expérience. J’avais le besoin de me sentir accompagnée par cette voix qui guiderait dans la maison chacun de mes pas….me voilà donc partie pour une Squaw danse.

J’allume alors mon bâton de sauge avec des allumettes, jusqu’à ce que les feuilles soient incandescentes et de mon souffle j’active légèrement la braise qui laisse échapper une douce fumée.

Les Cheyenne brûlaient la sauge pour purifier et éloigner les mauvais esprits, d’autres tribus l’utilisaient sous forme de thé pour soulager les maux d’estomac et de nombreuses autres affections, baumes à appliquer sur les plaies, remède contre l’eczéma, déodorant naturel…

Les amérindiens l’utilisaient non seulement pour purifier les lieux mais aussi les objets et les personnes. Bienheureuse de mettre à profit cette plante sacrée en cette fin d’année, j’espère avoir éloigné tous sentiments, pensées ou énergie négatives, au travers de ce nettoyage physique et spirituel qui par ailleurs aide aussi à la guérison.

Avant de commencer ce petit rituel, n’oubliez pas d’ouvrir quelques portes et quelques fenêtres pour laisser les courants d’air emporter dans ce doux parfum, vos colères, vos peines, vos maux, vos larmes et tous vos problèmes. Passez dans toutes les pièces, soyez juste présent à ce délicieux moment et laissez vous envouter par ce magnifique instant. Tout le reste de la journée, je fus dans cette sainte odeur bercée comme si les bons esprits tenaient jusqu’au bout à m’accompagner.

Si vous en avez déjà fait l’expérience, n’hésitez pas à partager vos ressentis, pour tous nos chers amis qui nous lisent ici.

Dans un élan de sobre spiritualité, je vous souhaite d’essayer,

comme pour clôturer cette année passée,

cette acte de purification à faire dans vos maisons,

afin de démarrer du bon pied les prochains douze mois qui vont s’avancer ♥

 

PS: L’Herboristerie Moderne vous offre par voie de parrainage une réduction de 5€ sur votre première commande avec le code Promo « V5PHYE« …à vous de bien l’utiliser 😉

 

 

 

*Chémotype = La carte d’identité d’une Huile essentielle

 

Vous aimez cet article ? Alors recommandez le :


Combien d'étoiles donnez-vous à cet article ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles   (Il n'y a pas encore de vote)
Loading...